Fashion Revolution Day : c’est quoi cette journée ?

·1 min de lecture

Et si, pour une fois, on arrêtait de faire l’autruche ? A l’heure de la mondialisation et des réseaux sociaux, impossible de dire qu’on ne sait pas que la mode est une des industries les plus polluantes au monde. Et qui peut parfois tuer. Comme elle a tué 1138 personnes qui travaillaient dans l’usine textile du Rana Plaza le 24 avril 2013 quand celle-ci s’est effondrée au Bangladesh, provoquant une prise de conscience quasi mondiale. Entre vie humaine sacrifiée, conditions de travail désastreuses, pollution de la planète et pillage des ressources naturelles, un mouvement baptisé "Fashion Revolution" tente, depuis 8 ans maintenant, de sensibiliser l’opinion publique à l’importance de ces questions. Mot d’ordre de cette année 2021 ? C’est le hashtag #whomademyclothes, destiné à retourner nos étiquettes pour dénoncer ce qu'elles cachent de honteux.

Lancé dans la foulée de la tragédie du Rana Plaza en 2013 par la Britannique Carry Sommers (créatrice de Pachacuti, une marque équitable), le Fashion Revolution Day se tient chaque année, chaque 24 avril, pour inciter consommateurs et fabricants à réfléchir à ce qu’ils font quand ils produisent et achètent un nouveau vêtement. Face au gigantisme des enjeux soulevés par ces questions (Doit-on sans cesse céder aux dernières tendances mode ? Le Made in France est-il la solution ? Accepterait-on de payer un peu plus cher nos vêtements pour permettre à ceux qui les fabriquent d'en vivre correctement ? Le coton bio est-il vraiment bon pour la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite