Fashion week : ce que femme veut...

·1 min de lecture

Un design reconnaissable, des pièces uniques, des gemmes intemporelles… Présentées lors de la fashion week parisienne, ces dernières créations collent aux desiderata du temps.

De l’exceptionnel. Dévoilée dans les jardins du palais Colonna, à Rome, la collection de haute joaillerie « Barocko » de Bulgari condense dans près d’une centaine de pièces tout ce que l’Italien sait faire de mieux. Soit une inspiration cohérente – la Cité éternelle –, des formes opulentes, tels ces plastrons en volutes, ces colliers de chien d’une puissance baroque qui se doublent d’une avalanche de pierres hautes en couleur dans laquelle perce un amour inconditionnel pour les émeraudes et les saphirs de poids. Comme ce ras-du-cou en or blanc orné d’émeraudes de Colombie spectaculaires. Une pièce de collectionneur.

Lire aussi:La Fashion week au temps du covid: la mode c'est sacré !

Chaumet, quant à lui, a présenté, place Vendôme, « Ondulations », dernier volet de son ensemble de haute joaillerie « Perspectives ». Il en ressort sept pièces travaillées dans un style plus solaire, avec notamment le développement d’une maille souple en or jaune. Le modèle phare est un collier-col inédit où 950 mini-lingots d’or sont montés sur une structure en titane à mémoire de forme qui épouse les contours du décolleté. En outre, 20 carats de saphirs jaunes et une tourmaline indigolite bleu-vert de 30 carats viennent illuminer ce bijou particulier. Dans la même veine, un duo de manchettes fluides dont l’une intègre, incognito, un minuscule cadran de montre.

Une perle des mers du Sud alliée à des pierres multicolores. DIOR JOAILLERIE
Une perle des mers du Sud alliée à des pierres multicolores. DIOR JOAILLERIE

Une perle des mers du Sud alliée à des pierres multicolores. DIOR JOAILLERIE © DR (...)
Lire la suite sur Paris Match