Fast Fashion : 15 % des vêtements vendus par SHEIN contiennent des polluants toxiques

On connaissait l'impact de la fast fashion (ou mode jetable) sur la planète. Mais une récente étude partagée par Greenpeace Allemagne indique qu'elle pourrait aussi avoir un impact non-négligeable sur la santé des consommateurs. L'association décrie notamment les méthodes de l'entreprise chinoise SHEIN, leader de la vente de vêtements à bas - pour ne pas dire très bas - coût.

Des taux record de phtalate et de formaldéhyde

La branche allemande de l'association Greenpeace vient de publier un rapport pour le moins alarmant (source 1). Pour évaluer la qualité des produits proposés par le site SHEIN, l’ONG a acheté 47 articles (des vêtements, mais aussi des chaussures pour hommes, femmes et enfants). Dans le détail, 42 articles provenaient des sites de SHEIN en Autriche, en Allemagne, en Italie, en Espagne et en Suisse. Et les cinq derniers articles provenaient d'un magasin éphémère de la marque à Munich. Une fois reçus, les articles ont été analysés par un laboratoire indépendant.

Résultat ? 15 % des articles étudiés contenaient des produits polluants toxiques, qui enfreignent les réglementations européennes.

Cinq de ces produits dépassent les seuils légaux de 100 % ou...

Lire la suite