Fausse couche de Britney Spears : son compagnon Sam Asghari se livre sur cette terrible épreuve

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Deux semaines après l’annonce de la fausse couche de Britney Spears, son fiancé Sam Asghari s’est confié à ce sujet auprès de GQ. Dans l’interview mise en ligne le 1er juin dernier, le mannequin reste positif malgré le tragique évènement qu’ils ont vécu.

Le 14 mai dernier, l’interprète de Gimme More et Sam Asghari révélaient avoir perdu l’enfant qu’ils attendaient, un mois après avoir dévoilé la grossesse de la star. « Nous avons perdu notre bébé miracle au début de la grossesse. C'est une période dévastatrice pour tout parent. Peut-être aurions-nous dû attendre avant de l'annoncer, mais nous étions trop excités de partager la bonne nouvelle », avait confié Britney Spears sur les réseaux sociaux, « Notre amour l'un pour l'autre est notre force. Nous continuerons d'essayer d'agrandir notre belle famille ».

Seulement deux jours plus tard, le mannequin de 28 ans se livrait auprès de GQ. Ce n’est finalement que le 1er juin dernier que le média a dévoilé le contenu de la poignante interview. Malgré sa peine, Sam Asghari semble déterminé à garder l’espoir d’avoir un enfant avec la chanteuse : « Nous sommes positifs à ce sujet. C'est quelque chose qui arrive à beaucoup de gens. Et une belle chose que j'ai entendue, c'est que quand le bébé sera prêt, il viendra ». Comme il l’a expliqué à GQ, il ne compte pas se morfondre, car sa « vie est trop incroyable pour être distraite » et pour l’éloigner « de l’optimisme et de la positivité ».

À découvrir également : « Il a ruiné mon existence » Britney Spears revient sur la relation toxique avec son père

Sam Asghari bientôt marié à Britney Spears ?

Afin de passer à autre chose et de ne plus...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - La Minute de Britney Spears

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles