Fausse-couche : une entreprise française accorde un congé de cinq jours à ses employés

C’est une première en France, une entreprise a mis en place un congé spécifique pour les employés confrontés à un arrêt naturel de grossesse. Un phénomène qui touche une femme sur dix dans le monde tous les dix ans.

L’entreprise française Critizr, spécialisée dans la gestion des interactions clients, a mis en place un congé de cinq jours, pour que les employés, hommes ou femmes, ayant subi un deuil suite à un arrêt naturel de grossesse puissent bénéficier d’un arrêt de travail. Décryptage.

À lire aussi >> Fausse couche : un rapport plaide pour un meilleur accompagnement

L’arrêt naturel de grossesse entraîne de lourdes conséquences sur la santé mentale

D’après les données du journal « Le Monde », les fausses couches toucheraient entre 15 et 20 % des grossesses confirmées par prise de sang, une étape compliquée à gérer. Le deuil peut d’ailleurs prendre beaucoup de temps. La psychologue Marta Ibañez, explique dans un article publié sur le site « Doctissimo » que la perte d’un embryon ou d’un fœtus est une épreuve difficile à surmonter pour les parents. D’ailleurs, l’experte affirme qu’ils peuvent mettre parfois plus d’un an à s’en remettre. En effet, le média « Le Monde » déclare également qu’une femme sur six ayant vécu cet événement serait victime de stress post-traumatique à long terme. Une affirmation confirmée par le psychologue Antje Horsch, qui explique à TV5 monde que « des études montrent que les femmes peuvent développer des troubles de la santé mentale après une fausse couche. Dépression, anxiété, stress post-traumatique. Et puis, il y a bien entendu le deuil qui doit être...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Line Papin : "Après la fausse couche, il y a un silence… Comme si on décrédibilisait ce qu’il s’est passé"



A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles