Fausse couche de Meghan Markle : non, la famille royale n'est pas restée insensible

·1 min de lecture

La famille royale a su mettre les rancœurs de côté pour venir en aide à Meghan Markle, victime d'une fausse-couche en juillet, et au prince Harry. Une source du Buckingham Palace a déclaré au Mirror ce mercredi 25 novembre, jour de la publication d'une tribune sur l'événement dramatique par la duchesse de Sussex, qu'il règne "une tristesse compréhensible au sein de la famille royale".

D'après Katie Nicholl, spécialiste de la royal family pour le Vanity Fair américain, les Windsor, dont les princes Charles et William, ont bien été présents pour le duc de Sussex, très éprouvé, et sa femme. Dans une interview à l'émission de radio BBC 5 Live, elle a déclaré : "Ils ont été d'un grand soutien. Ils étaient au courant ce qui était arrivé. Harry était en contact constant avec eux cet été. Ils savaient ce qu'ils traversaient. [...] Je crois savoir qu'ils ont été soutenus par la famille royale durant cette épreuve."

Meghan Markle a dévoilé avoir souffert d'une fausse-couche dans un article publié sur le site du New York Times, ce mercredi 25 novembre. Elle y a raconté la perte de son deuxième bébé, quatre mois après les faits : "Après avoir changé la couche [de mon fils], j'ai ressenti une forte crampe. Je me suis laissée tomber sur le sol avec lui dans mes bras, fredonnant une berceuse pour que nous restions tous les deux calmes, la mélodie joyeuse contrastant fortement avec mon sentiment que quelque chose n'allait pas. Je savais, en agrippant mon premier-né, que je perdais mon deuxième." (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Entre les fils aînés de Donald Trump et Melania, c'est aussi la guerre froide
Flashback - Miss France : Sonia Rolland couverte de lettres d'insultes après son sacre
Mort de l’actrice Daria Nicolodi, mère d’Asia Argento
Carrie Symonds « princesse neu neu » : la fiancé de Boris Johnson prend sa revanche
Nouvelle sortie du roi de Thaïlande : cette interdiction qui interpelle