Fausse couche : symptômes, causes, prise en charge

·1 min de lecture

On appelle fausse couche, ou avortement spontané, un arrêt spontané de la grossesse qui survient avant la 22ème semaine d’aménorrhée, soit cinq mois de grossesse révolus. Au-delà de ce terme, qui est celui de la viabilité du fœtus, on parlera d’accouchement prématuré.

Un nouveau rapport publié dans The Lancet estime qu'une femme sur 10 a déjà fait une fausse couche. Et nombre de ces femmes se plaignent du manque d'empathie avec lequel elles sont prises en charge après cette fausse couche.

Quels sont les symptômes d’une fausse couche ?

Quel que soit le terme auquel a lieu la fausse-couche, les symptômes sont généralement les mêmes.

  • Des pertes brunes ou rouges vif qui peuvent être régulières ou en continu

  • La perte de petits caillots de sang

  • Des douleurs utérines, dans le bas du dos, ou des douleurs semblables à celles des règles

  • La disparition des symptômes de grossesse : nausées, douleurs mammaires etc.

Attention toutefois, il est possible d’avoir des pertes de sang ou d’observer une disparition des symptômes de grossesse sans qu’une fausse couche ne soit en cours. Seule une échographie et une prise de sang pourront le confirmer.

Est-ce qu’une fausse couche est douloureuse ?

Les douleurs varient d’une femme à l’autre, et aussi selon le stade auquel a lieu la fausse-couche. Certaines femmes évoquent des douleurs semblables à celles des règles et d’autres des douleurs plus intenses, comme des contractions. Les douleurs diminuent (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Grossesse : 1 femme sur 10 a déjà fait une fausse couche
Grossesse : comment ne pas prendre trop de poids ?
Superfétation : peut-on retomber enceinte alors qu'on a déjà commencé sa grossesse ?
Toxoplasmose et grossesse : symptômes, aliments interdits, conseils
Grossesse à risque : âge, conseils, suivi