Faustine Bollaert dévoile un rare cliché avec sa fille Abbie

·2 min de lecture

Faustine Bollaert est une vraie maman poule. Vendredi 19 février 2021, sa fille Abbie l'a suivie jusque sur le plateau de Ça commence aujourd'hui, diffusé sur France 2. C'est ce que révèle une photo on ne peut plus touchante partagée sur Instagram par l'animatrice. Sur ce cliché, la petite fille de 7 ans se trouve aux côtés de sa mère et tient une fiche de l'émission. La présentatrice a tout de même pris soin de cacher le visage de son enfant avec un GIF en forme de cœur. Fière de sa fille, la journaliste de 41 ans a écrit ces quelques mots : "Je crois que j’ai trouvé celle qui me succédera un jour !! Ma beauté..."

Cette publication n'a pas manqué de faire réagir les fans de Faustine Bollaert, qui ont tenu à encourager la petite Abbie. "Elle apprend le métier mdr, tu viendras témoigner dans 20 ans sur le plateau de ta fille", "Et pourquoi pas une émission spéciale enfants avec votre fille en co-présentatrice ?", "Si elle est aussi bienveillante que sa maman, je signe lol !!!", "Beauté de génération en génération", lit-on parmi les commentaires publiés par les internautes.

Abbie est née du mariage entre Faustine Bollaert et Maxime Chattam, le 18 juillet 2013. Dans une interview accordée au Parisien le 22 octobre 2014, la star du PAF s'était livrée sur ses premiers pas en tant que maman et sur la personnalité de sa fille qui commençait alors à se dessiner. "C'est un vrai bébé bonheur. Sociable, comme moi. Et avec un sacré caractère", déclarait-elle. Aussi, dans les colonnes de Magicmaman, elle expliquait comment son mari et elle avaient choisi le prénom de leur fille, très original. "Mon mari et moi adorions le prénom Abigaël. Nous avons une copine lointaine qui s'appelle comme ça. Ce qui nous plaisait surtout, c'était le diminutif 'Abbie'. Ce à quoi mon mari, un jour, m'a dit : 'Et pourquoi on ne l’appellerait pas Abbie, directement ?'", racontait-elle avant de poursuivre : "Notre bébé est arrivé avec cinq semaines d'avance et Abbie était le seul prénom, à cette date, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite