Faustine Bollaert en larmes à cause de son premier amour

·2 min de lecture

Faustine Bollaert est une femme épanouie sur tous les plans. Heureuse dans le couple qu'elle forme avec son mari, l'écrivain Maxime Chattam, l'animatrice a donné naissance à deux beaux enfants : Abbie et Petter dont elle s'occupe avec plaisir lorsqu'elle n'est pas en tournage. La journaliste est en effet, depuis trois ans, aux manettes de son émission Ça commence aujourd'hui, diffusée du lundi au vendredi à 14h sur France 2. Faustine Bollaert y reçoit, à chaque épisode, une petite dizaine d'invités qui témoignent d'un moment important de leur vie, selon le thème du jour. Des histoires souvent très touchantes. Lundi 15 février 2021, Faustine Bollaert n'a d'ailleurs pas réussi à retenir ses larmes dans l'émission du jour intitulée Erreur de jeunesse : payer le prix fort puis se relever.

En écoutant le témoignage d'Angela, une jeune femme dont le compagnon a survécu à un terrible accident de moto, l'animatrice a fondu en larmes. Il faut dire que l'histoire de ces deux invités était particulièrement touchante : c'est grâce à cet épisode douloureux qu'ils se sont retrouvés et se sont mis en couple, après s'être perdus de vue pendant des années : "C’est des choses qui étaient enfouies, parce que pendant toute cette période où on ne se voyait pas, j’y pensais, mais j’étais passée à autre chose. C’est à ce moment-là que cette volonté de faire ma vie avec lui est ressortie", a-t-elle expliqué, avant de raconter qu'elle avait toujours voulu faire sa vie avec lui : "Quand j’avais 15 ans, je disais à ma maman que je me marierais avec Fabien. J’en étais sûre".

Trop d'émotion pour Faustine Bollaert. "C’est beau parce que… excusez-moi", a-t-elle glissé avant de résumer la situation, les larmes aux yeux : "Au moment où il est le plus fragile, ça vous saute aux yeux que votre amour est déjà solide". Si la star de France 2 a été si touchée par ce témoignage, c'est aussi parce qu'il fait écho à son histoire personnelle. "J'ai perdu mon petit ami aussi d'un accident de moto, quand j'avais....c'est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite