Faut-il acheter une Tesla avant que le bonus écologique soit resserré ?

Tesla a frappé un grand coup en annonçant des baisses de tarifs de ses voitures, plutôt agressives depuis le début de l’année. Ce qui leur a permis de devenir éligibles au bonus écologique instauré en France, avec une ristourne sur les Model Y et Model 3 de respectivement 3.000 euros et de 2.000 euros. Néanmoins, le président de la République Emmanuel Macron a confirmé ce jeudi un resserrement du bonus écologique qui ne va pas forcément aider le constructeur américain à vendre plus en France.

Le barème revisité, qui devrait être mis en place d’ici la fin de l’année 2023, doit désormais soutenir et protéger l’industrie automobile en France et en Europe. “En gros, nous allons soutenir les batteries et les véhicules qui sont produits en Europe parce que leur empreinte carbone est bonne”, a expliqué Emmanuel Macron. Aujourd'hui, l’aide est de 5.000 euros pour un prix d’achat du modèle ne dépasse pas 47.000 euros et un poids de 2,4 tonnes. Elle ne sera désormais versée que si le véhicule est produit sur le sol français ou européen.

Or, Tesla fabrique pour l’instant ses voitures de luxe dans ses megafactories situées aux Etats-Unis et en Chine notamment. Même si les entrées de gamme des Model Y et Model 3 sont passées en-dessous de la barre des 42.000 euros et 46.000 euros, les berlines ne seraient donc plus concernées par le dispositif d’aide gouvernementale. A moins que leur production bascule totalement sur les lignes du nouveau site de production de Berlin, en Allemagne, démarré (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dacia Spring, Tesla Model 3, MG4… Combien pourraient-elles vous coûter avec le nouveau bonus écologique d'Emmanuel Macron ?
Carte grise : combien allez-vous payer dans votre région pour l’achat d’une voiture ?
Carburant : Leclerc, Total, Shell... Qui est le moins cher ?
Noz met en vente la collection été de San Marina avec une grosse ristourne
Carburants : CLCV dénonce les "marges explosives" des distributeurs et exige une baisse des prix à la pompe