• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Laurence Boccolini humiliée par une remarque sur son physique : "Il faut une belle"

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Laurence Boccolini succède à Nagui à l'animation de l'émission Tout le monde veut prendre sa place sur France 2. L'ancienne animatrice du Maillon faible ou encore de Mot de passe et d'Un mot peut en cacher un autre ne prend pas immédiatement sa relève. Elle sera à la tête de l'émission à partir du 9 août 2021, laissant la place à la diffusion des Jeux olympiques de Tokyo. Un véritable défi pour celle qui va tenter de se faire une place après de longues années d'animation par Nagui, comme elle l'a confié, vendredi 23 juillet 2021 dans Télé-Loisirs. "C’est toujours compliqué de se glisser dans un format qui a été incarné pendant quinze ans par un autre animateur", a indiqué Laurence Boccolini. Pour mémoire, Nagui a présenté plus de 5.000 numéros de Tout le monde veut prendre sa place sur l'antenne de France 2. "Des gens trouveront que je suis moins bonne que Nagui, d’autres m’apprécieront… C’est le jeu, je ne me préoccupe pas du tout de ce qu’on dit de moi".

Mais si elle a quelques appréhensions, Laurence Boccolini est loin de se laisser atteindre par les mauvais commentaires des uns et des autres. Au cours de sa longue carrière d'animatrice, celle qui a longtemps officié sur TF1 a essuyé de nombreuses critiques, notamment sur son apparence... Dans les colonnes du magazine Gala, jeudi 29 juillet 2021, elle s'est remémorée les paroles insupportables d'une productrice télé, lors d'une conversation datant d'il y a quelques années. "Un jour, je prenais un café avec une productrice qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles