Quand faut-il consulter un gynécologue ? Un spécialiste répond

megaflopp / iStock

Vous êtes-vous déjà demandé à quelle fréquence faudrait-il aller voir un gynécologue ? C'est la question à laquelle a répondu Olivier Marbeau, gynécologue obstétricien, dans une nouvelle vidéo issue de sa série "Question de ma meuf" et publiée sur son compte Instagram "Mon.Gyneco".

"Un suivi gynécologique régulier, c'est utile tout au long de la vie", assure le spécialiste. Selon lui, il est important de distinguer les "moments de la vie où une femme a besoin de consulter" (par exemple lors d'une grossesse ou lorsqu'elle a un problème gynécologique), d'un "suivi régulier", afin de faire une surveillance. Ce dernier peut s'effectuer même si "tout va bien".

Il débute le plus souvent au moment des "premiers rapports sexuels". "Ce n'est pas une question d'âge", ajoute Olivier Marbeau. Il indique que cette première consultation est donc idéale pour aborder le sujet des infections sexuellement transmissibles (IST) et discuter de la mise en place d'un moyen de contraception si la femme en ressent le besoin.

"On va aussi rechercher des facteurs de risque particuliers, comme des antécédents familiaux de cancer du sein ou de phlébite", explique le gynécologue. Le "rythme habituel" du contrôle est ensuite d'une fois par an : cela permet "d'adapter la contraception", s'il y en a une, et de faire surveiller les seins en faisant une "palpation mammaire".

À l'âge de 25 ans, un premier frottis est réalisé dans le cadre du dépistage des lésions précancéreuses liées au papillomavirus, que la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite