Faut-il donner le droit de vote aux mineurs âgés de 16 ans?

·1 min de lecture

1,5 million de jeunes âgés de 16 et 17 ans seraient concernés par l'abaissement de l'âge du droit de vote.

A ceux qui pensent que les jeunes ne sauraient faire des choix raisonnés et voteraient sous influence, je tiens à rappeler que ce même argument était opposé aux femmes en 1944 ! Mobilisés sur les réseaux sociaux et dans la rue, ils se battent pour des causes qui leurs semblent justes comme l’environnement, les violences policières, l’égalité femmes-hommes, les luttes contre les discriminations. L’Autriche, l’Allemagne, l’Argentine, le Brésil, l’Estonie… Dans ces pays, le droit de vote à 16 ans s'exerce au niveau national ou local. Pour que nos jeunes retrouvent confiance demain dans la politique, il faut leur faire confiance dès aujourd’hui. *Co-auteure d’une proposition de loi visant à abaisser l’âge légal du droit de vote à 16 ans

C’est une fausse bonne idée. L’enseignement civique des élèves est faible. Ils méconnaissent le fonctionnement de nos institutions et ne font pas la différence, par exemple, entre un(e) conseiller(e) régional (e) et départemental (e). Dès lors, il me paraît illusoire de penser qu’ils puissent effectuer un choix qui ne soit ni guidé par l’émotion ou la répulsion mais par une adhésion constructive et positive. En outre, en 1974, l’âge légal a été abaissé à 18 ans pour s’aligner sur l’âge de la majorité. Qu’en sera-t-il si ce projet de loi est adopté ? Il serait paradoxal que les jeunes de 16 ans puissent mettre un bulletin dans l’urne sans pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles