Faut-il donner de l’argent de poche à son enfant et si oui, combien ? Les conseils d’un psy

© simarik/iStock

Votre enfant ou votre ado vous réclame avec insistance quelques euros chaque mois pour pouvoir s’offrir un jouet ou un jeu vidéo. Faut-il céder à sa demande ? Et combien lui donner ? Éclairage de Kevin Bergon, psychologue pour enfants et adolescents.

Depuis la rentrée, votre enfant ou votre ado vous tanne : comme ses copains et ses copines, il aimerait, lui aussi, recevoir chaque semaine ou chaque mois un peu d’argent de poche pour se payer une paire de sneakers, un nouveau jeu pour sa Switch ou un magazine Pokémon.

Vous auriez tort de lui refuser. Que vous choisissiez de donner régulièrement quelques euros à votre enfant, ou de manière plus ponctuelle, introduire de l’argent de poche à la maison a de réelles vertus pédagogiques. « Cela apprend aux enfants à gérer leur propre budget, et donc à les responsabiliser », explique Kevin Bergon, psychologue clinicien pour enfants et adolescents à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). « L’argent de poche est un moyen de les familiariser tôt avec la gestion d’un budget et de les autonomiser. »

À partir de quand donner de l’argent de poche et combien ?

Selon le dernier baromètre de la néo-banque Pixpay, dédiée aux jeunes, les 10-18 ans reçoivent, en moyenne, 30 euros par mois de la part de leurs parents pour pouvoir s’acheter ce qui leur fait plaisir. Faut-il s’y référer pour fixer la somme à donner chaque mois ? Pas nécessairement, juge Kevin Bergon, qui rappelle qu’en matière d’argent de poche, il n’y a pas de repères absolus. « Le montant est très relatif d’une famille à l’autre, en fonction de ses moyens financiers, de son statut socioculturel, mais aussi de l’âge de l’enfant », souligne le psychologue.

Il est...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi