« Il faut redécouvrir un corps qui a changé » : Adriana Karembeu se livre sur son rapport à l’intime à 50 ans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
bestimage
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Adriana Karembeu s’est confiée et aborde son intimité sans langue de bois, dans une interview accordée au magazine « Femme actuelle » .

Confidence pour confidence. Adriana Karembeu a donné un entretien au début du mois de juillet au magazine Femme Actuelle pour la promotion de l’émission Les pouvoirs extraordinaires du corps humain.

A découvrir également : Adriana Karembeu maman de 50 ans : rares photos de sa fille Nina, 4 ans... Le sosie de son père avec la grande taille de sa mère

Le mannequin et présentatrice s’est confiée sans chichi sur son intimité et son rapport au corps qui change avec l’âge : « Je ne me suis jamais posé la question avant parce que pour moi, tout va plutôt bien. Je prends ce qu'il y a à prendre et j'aime vivre ma sexualité à 100%. Mais il est vrai qu'avec l'âge, la femme de 40 à 50 ans se pose énormément de questions sur sa féminité, sa sensualité et sa sexualité. Elle essaie de se reconnecter avec elle-même ». Adriana Karembeu jongle avec le temps qui passe et à 50 ans, elle explique qu'elle a dû redécouvrir son corps, pour le meilleur : « la femme se dit qu'après 50 ans elle est rangée dans une catégorie où pas grand-chose l'attend. Ce sont des idées reçues. C'est vrai qu'il faut redécouvrir un corps qui a changé, qui n'est plus le même que lorsqu'on avait 20 ans. Mais cela ne veut pas dire qu'elle est bonne à mettre à la poubelle ». Pour les fans d’Adriana Karembeu et de Michel Cymes, c’est le grand retour sur France 2 de l’émission de vulgarisation scientifique, les pouvoirs...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Adriana Karembeu “transformée en lionne” depuis son accouchement : “Je ne me suis jamais sentie aussi libre”

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles