“Il faut le terminer” : un acteur jugé pour tentative d’assassinat, le terrible récit de la victime

·1 min de lecture

Un véritable calvaire. Lundi 13 septembre 2021 s’est ouvert le procès de Saïd Bogotà et de trois de ses complices présumés, devant la cour d’assises des mineurs de l’Essonne. L’humoriste et acteur, aperçu notamment dans les films Taxi 5 et Pattaya, est accusé d’enlèvement, de séquestration et de tentative d’assassinat. Il est soupçonné d’être le commanditaire de cette terrible opération, visant un jeune homme âgé de 17 ans au moment des faits. La victime a livré son témoignage à la barre. Un récit de l’horreur relaté par nos confrères du Parisien, dans l’édition du 14 septembre 2021.

Le 14 décembre 2018, aux alentours de midi, la victime travaille dans un garage d’Ivry-sur-Seine lorsqu’un “prétendu client l’attire dehors pour une réparation à effectuer sur son Audi”. L’adolescent est alors forcé de monter dans le véhicule, où il est ensuite “frappé et dépouillé de son téléphone”. Le jeune homme est contraint de lui passer deux appels : l’un pour expliquer son absence à son employeur, et l’autre pour rompre avec sa petite-amie, qui se trouve être l’ex-compagne de Saïd Bogotà. L’acteur le soupçonnait d’être à l’origine de leur rupture.

Les agresseurs conduisent ensuite la victime dans la cave d’une résidence située à Saint-Chéron, dans l’Essonne, où il est “frappé à coups de clé à molette et gazé”. Il est ensuite forcé d’ingurgiter de l’acide chlorhydrique. “Mais une personne de la résidence, incommodée par le bruit et le gaz lacrymogène, descend, mettant en fuite l’équipe”, indique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles