"Faut toucher la bébête" : le témoignage d'un proche de Jean-Luc Lahaye dans "TPMP" indigne

"Vous voulez toucher la vedette, faut toucher la bébête". Voilà ce qu'a déclaré sur le plateau du talk show Touche pas à mon poste un proche du chanteur Jean-Luc Lahaye, Dominique Richet. Des propos énoncés afin de défendre le chanteur, mis en examen en novembre dernier pour "viol et agression sexuelle de mineurs de plus de 15 ans", aujourd'hui placé sous contrôle judiciaire.

Accusé en novembre 2021 pour des faits qui se seraient déroulés entre 2013 et 2018, le chanteur Jean-Luc Lahaye avait déjà été condamné pour "atteinte sexuelle sur mineure" en 2007. Le chanteur de 68 ans aurait agressé deux adolescentes de 16 et 17 ans.

"Même moi, je vois, je me fais draguer. Quand je suis avec les artistes, que ce soit Jean-Luc ou d'autres - je tourne sur plusieurs personnalités du show-business - les gamines viennent me voir. Je ne suis pas là avec une carte d'identité... Je vais vous dire un truc, quand j'avais 20 ans, je leur disais 'vous voulez toucher la vedette ? Il faut toucher la bébête'. Mais je faisais gaffe", a précisément déclaré Dominique Richet sur le plateau de Cyril Hanouna.

Des mots qui ont scandalisé.

"Il va falloir se mettre un QR code sur la bite"

"Mais aujourd'hui, il va falloir se mettre un QR code sur la bite ou sur la foufoune pour savoir avec qui on va et comment on fait", a poursuivi sur le même ton Dominique Richet sur le plateau de l'émission. Suscitant de fait une réaction spontanée de l'animateur Cyril...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi il faut lire "J'ai peur des hommes", le témoignage poignant de l'autrice trans Vivek Shraya
Des culottes menstruelles faute de toilettes ? L'initiative qui indigne les conductrices de train
Pourquoi il faut absolument (re)lire le manifeste écoféministe de Françoise d'Eaubonne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles