Publicité

"Il faut trois jours pour préparer un dîner d'Etat", l'ancien chef de l'Elysée raconte les coulisses de l'événement

Ce mercredi soir seront réunies 160 personnalités autour du roi Charles à la galerie des Glaces du château de Versailles, à l'occasion du dîner d'Etat. Un passage obligé d'une visite d'Etat, et une organisation monstre qui mobilise des dizaines de cuisiniers pendant plusieurs jours.

"Ce sont des repas où on a la pression", confirme Eric Duquenne, chef à l'Elysée sous trois présidents, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande.

"Il y avait toujours plus ou moins une tension entre les deux pays, sur celui qui savait le mieux recevoir", se souvient le chef, qui servait à l'époque 400 convives.

Volaille de Bresse et homard bleu

"Ca représente la gastronomie française. On met en avant les producteurs et on montre notre savoir-faire", précise encore Eric Duquenne.

Ce soir sera d'ailleurs servi au roi et aux convives du dîner d'Etat une volaille de Bresse, un homard bleu et des fromages français comme le Comté.

"Le service du protocole donne des informations sur les interdits du chef d'Etat invité, les allergies, des régimes", ajoute l'ancien chef de l'Elysée, qui explique préparer quelques assiettes d'autres plats pour les invités qui seraient hostiles au menu établi.

Détaillant l'organisation, il explique que certains chefs sont assignés aux entrées, d'autres aux plats, aux desserts. "Il y avait une brigade permanente de 23 cuisiniers à l'Elysée", se souvient-il. Pour les dîners d'Etat, on monte jusqu'à 30, 32 en cuisine, pendant trois jours. Il faut à peu près trois jours pour préparer un dîner d'Etat.

Article original publié sur BFMTV.com