Le FC Nantes vers un abandon du projet de centre d'entraînement à Vair-sur-Loire

Les Nantais à la Jonelière en début de saison. (B. Le Bars/L'Équipe)

INFO L'ÉQUIPE. Lassé par les recours liés au projet de nouveau centre d'entraînement proche d'Ancenis, le FC Nantes va renoncer à aller plus loin.

Officiellement, on utilise le terme de « mise en sommeil » du projet, en attente de résultats sur une étude concernant la faune et la flore. Officieusement, le FC Nantes se dirige vers un abandon de son projet de centre d'entraînement à Vair-sur-Loire, à proximité d'Ancenis, à environ 40 kilomètres de Nantes, selon plusieurs sources proches du club.

lire aussi : Franck Kita (Nantes) au sujet du centre d'entraînement : « On est bloqués »

Depuis plusieurs années, le club est à la recherche d'un nouveau centre d'entraînement afin d'accueillir plusieurs composantes du club, alors que le site historique de la Jonelière est classé Natura 2000. Après avoir essuyé plusieurs refus dans la périphérie nantaise, le FCN s'était intéressé à une parcelle de 35 hectares à Vair-sur-Loire. Ce projet tenait à coeur au président Waldemar Kita, déjà sevré de nouveau stade après le clap de fin du projet YelloPark, en 2019.

Il n'en sera rien. Le FC Nantes est sur le point d'abandonner ce projet de nouveau centre d'entraînement, après, notamment, plusieurs entraves au bon déroulé du projet, de multiples recours et l'opposition d'une partie des fans.

lire aussi : Toute l'actualité de la Ligue 1