FEMME ACTUELLE - "Omar m'a tuer" : les nouvelles analyses ADN vont-elles innocenter Omar Raddad ?

Omar Raddad, accusé d'avoir assassiné Ghislaine Marchal, pourrait voir son affaire rejuger. En cause : "des éléments nouveaux cruciaux, fondamentaux, qui font naître un doute sur sa culpabilité", comme la confié son avocate le 25 novembre 2021 à la sortie du palais de justice de Paris.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles