La Femme nous emmène dans son “Jardin”

Juliette Poulain
·1 min de lecture
La Femme dans son clip
La Femme dans son clip

Clip après clip, La Femme n’en finit plus de nous mettre l’eau à la bouche. Après une incarnation de Michel Foucault, une percée au Palace parisien, un retour sous les effluves disco des seventies et, surtout, après avoir foutu un sacré bordel, la bande s’engouffre dans Le Jardin, premier titre en espagnol tiré de leurs déambulations dans Séville.

“Le texte du Jardin, a été écrit et inspiré lors d’un voyage en Espagne. Ce slow à l’ancienne souligne les hasards et fragilités du destin. Les passages, parfois soudains, de l’ombre à la lumière et vice-versa. Le tout sous fond de décors romanesques dans la ville historique de Séville, là où les vierges sont omniprésentes sur les murs, surplombant les Hommes et leurs folies” racontent-ils dans le communiqué qui accompagne ce nouveau morceau aux allures d’éden suspendu, entre fantasmes insulaires et noirceur incandescente.

2022 sous le signe des concerts

D’habitude, on redoute les turbulences hivernales. En revanche, quand il s’agit de La Femme et sa french pop foutraque et fantaisiste, on saute de joie. Non seulement, Paradigmes se dessine doucement sous nos yeux ravis mais sommet

Lire la suite sur lesinrocks.com