Une femme frappée par le père de sa fille après avoir demandé de l’argent pour l’achat de couches

© RomoloTavani / iStock

Mercredi 20 juillet, le tribunal de Beauvais a condamné l’homme à dix mois de prison avec sursis et interdiction d’approcher la victime.

Tout ça pour des couches ? Insultes, menaces puis des coups qui lui valent dix jours d’interruption temporaire de travail. L’accusé, Kevin, a été reconnu coupable de violences sur conjoint, mercredi 20 juillet, par le tribunal correctionnel de Beauvais. Il a été condamné à dix mois de prison avec sursis et a interdiction d’approcher sa femme Émilie, la victime.

Lire aussi >> « Ça ne compensera jamais ce que j’ai perdu » : Non, elles ne portent pas plainte pour l’argent

Le 25 avril dernier, la jeune maman – la fille du couple n’a même pas un an – appelle sa belle-mère. Elle lui demande « de l’argent pour pouvoir acheter des couches pour le bébé », rapporte le journal « Le Parisien ». Son conjoint s’emballe, lui arrache son téléphone et le fracasse contre un mur. Il finit par pousser Émilie et lui bloque le visage contre le sol « en lui hurlant de se calmer ».

Déjà une plainte pour « violences psychologiques »

Le quotidien régional explique que les rapports entre les deux partenaires s’étaient rapidement dégradés après la naissance de leur fille, il y a treize mois. Émilie avait décidé de quitter son conjoint en janvier, bien qu’ils continuent de cohabiter. En avril, elle dépose plainte pour « violences psychologiques » après quatre mois d’insultes et de menaces de la part du père de sa fille.

« Vous êtes passé du verbal au physique parce que votre épouse a appelé votre mère pour lui demander de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles