“Ma femme hurle” : ce que l’épouse de Soprano ne supporte plus !

·1 min de lecture

Deux décennies après ses débuts sur la scène musicale – son premier album Block party, enregistré avec son groupe Psy 4 de la Rime, est sorti en 2002 – Soprano reste l’un des artistes les plus populaires de l’Hexagone. Membre de la troupe des Enfoirés depuis 2016, ancien coach de The Voice et de The Voice Kids, le Marseillais de 42 ans s’est rapidement imposé comme l’une des figures de proues du rap français. En 2018, il a même collaboré avec une application pour aider les élèves à réviser leurs leçons en musique. Une initiative suivie deux ans plus tard par son homologue, JoeyStarr. Et en 2021, selon le classement du Journal de Mickey, le chanteur a été élu personnalité préférée des 7-14 ans pour la deuxième année consécutive !

A l’occasion de la sortie de son nouvel album Chasseur d’étoiles, vendredi 3 septembre 2021, Saïd M’Roumbaba (de son vrai nom) a accepté de revenir sur son parcours de vie dans les colonnes du Parisien. Le chanteur d’origine comorienne s’est ainsi confié sur la mort de son père des suites de la Covid-19, sur ses inquiétudes quant à l’avenir de ses enfants dans un monde où le racisme ne semble pas s’essouffler, sur sa propre enfance, ou encore sur ses débuts dans l’industrie du rap.

Ce sont en réalité quatre des lectrices du quotidien francilien qui ont interrogé Soprano. “Qu’est-ce qui vous a poussé à commencer votre carrière, avec le recul ?”, a ainsi demandé Sonia El Hicheri-Baur, hôtesse de l’air de 42 ans, au chanteur. “Le rap, quand il y a eu des mecs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles