Joe Biden : qui est Jill, sa femme depuis 40 ans ?

·2 min de lecture

On le sait, derrière un grand homme se cache toujours une femme, même si on oublie de préciser qu’elle est aussi grande que lui. A l’heure où l’Amérique compte et recompte les bulletins de vote de l'élection présidentielle américaine, à l’heure où le monde entier tremble et commente en attendant les résultats définitifs, à l’heure où tous les yeux sont braqués sur le candidat démocrate Joe Biden qui affronte le président républicain Donald Trump dans une course à la Maison Blanche qui s’annonce plus longue que prévu, le temps est venu de s’intéresser à son épouse. Qui est donc la femme de Joe Biden, qui pourrait bien devenir la prochaine first Lady?

La femme de Joe se prénomme Jill. Jill Tracy, pour être précis. Elle née chez les Jacobs, le 3 juin 1951 à Hammonton, dans le New Jersey. Elle grandit dans une famille de cinq filles dont s’occupe sa mère tandis que son père travaille comme employé de banque.

Elle partage la vie de Joe Biden depuis plus de quatre décennies. Voilà très exactement quarante-trois ans qu’ils se sont dit oui, par une belle journée du 17 juin 1977 à la chapelle des Nations-unies à New York.

Cette professeure d’anglais est divorcée quand elle rencontre Joe Biden à l’Université du Delaware en 1975 (son premier mariage avec Bill Stevenson n’a duré que deux ans). Joe Biden, lui est veuf.

Jill Biden a mis du baume sur le cœur endeuillé de Joe. Il se remet à peine du drame qui a ravagé sa vie lorsqu'elle fait sa connaissance. Jill n’est pas la première épouse de Joe, mais la deuxième. Alors qu’il venait d’être élu sénateur, sa première épouse, Neilia Hunter est morte dans un accident de voiture en 1972 avec Naomi, leur fille de 13 mois.

Au-delà de l’Anglais, Jill Biden a également enseigné durant plusieurs années au sein d’un un hôpital psychiatrique, dans le cadre du programme pour adolescents du Rockford Center. Elle soutient plusieurs associations, notamment une destinée aux familles des militaires, et une autre qui fournit des livres aux enfants (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite