Trop de femmes directrices : la Ville de Paris condamnée à 90 000 euros d'amende

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'équipe de la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo devra régler une amende de 90 000 euros pour avoir embauché trop de femmes directrices. (Photo d'illustration)
L'équipe de la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo devra régler une amende de 90 000 euros pour avoir embauché trop de femmes directrices. (Photo d'illustration)

La Ville de Paris se serait bien passée de cette piquante sanction. L'équipe municipale de la socialiste Anne Hidalgo est épinglée par l'État pour avoir? embauché trop de femmes directrices. Comme le rapportent nos confrères du Monde, la Mairie de Paris devra s'acquitter d'une amende de 90 000 euros, car elle n'avait pas respecté, en 2018, la loi Sauvadet du 12 mars 2012, qui imposait un taux minimal de chaque sexe pour les nominations aux emplois de directions dans la fonction publique.

Lire aussi Coignard ? Anne Hidalgo, en vélo jusqu'à la mer !

Durant l'année 2018, la Ville de Paris avait ouvert des postes de cadres dirigeants qui ont bénéficié à seize personnes. Mais sur ces seize personnes nommées, il n'y avait seulement que cinq hommes, ce qui n'aboutit pas au respect du taux minimal de 40 % d'individus de même sexe, et a donc entraîné une sanction financière de la part de l'État. Comme le souligne Le Monde, la loi de transformation de la fonction publique d'août 2019 avait administré une dispense de cette pénalité si trop de femmes ou d'hommes sont nommés en même temps sans que cela entraîne un déséquilibre parmi les emplois concernés. La Mairie de Paris, avec ses 47 % de femmes cadres supérieures, aurait donc pu passer entre les mailles du filet si le texte était entré en vigueur plus tôt.

Paris souhaite favoriser l'inclusivité

Au Monde, l'adjoint d'Anne Hidalgo aux Ressources humaines, Antoine Guillou, s'interroge sur cette amende de 90 000 euros, jug [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles