Les femmes européennes se masturbent de plus en plus

·1 min de lecture

La masturbation féminine a nettement plus de succès qu'avant. On pourrait même parler de boom, quand on voit qu'entre 1970 et aujourd'hui, on est passé de 19% des Françaises qui la pratiquaient, à 78%. Si elle reste nettement inférieure aux chiffres du côté des hommes (95%), elle ne cesse de convaincre de plus en plus de femmes, comme le souligne un sondage Ifop réalisé pour The Poken Company en pleine crise sanitaire. L'objectif était de faire un état des lieux de la sexualité des femmes en période de pandémie.

Masturbation et diplômes ont un lien

Pour en arriver à cette conclusion, 5 025 femmes de 18 ans et plus, venant d'Allemagne, de France, d'Espagne, d'Italie et du Royaume-Uni ont été interrogées en ligne entre le 1er et le 5 mars 2021. Il en est ressorti que 60% des femmes européennes s'étaient masturbées durant les 3 derniers mois. Elle sont toutefois moins nombreuses à le faire chaque mois, 38% révèle le sondage.

Tous les âges ne sont pas représentés de même façon. Les 60 ans et plus sont les moins actives en la matière, en étant tout de même 24% à l'avoir pratiqué au cours des 3 derniers mois. Les plus actives ? Ce sont les moins de 30 ans : 52%. L'âge n'est pas le seul critère, en matière d'onanisme le niveau de diplôme jouerait aussi un rôle. On passerait de 20% de masturbation chez les femmes avec le moins de diplômes à 45% pour l'autre opposé.

Une sexualité plus libre

Les Françaises ne sont pas celles qui se masturbent le (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Sexo : comment remédier à ses pannes et éjaculations précoces ?
La contraception sera gratuite jusqu'à 25 ans
35 % des Françaises ne sont pas satisfaites de leur vie sexuelle
Sexo : pourquoi j'ai des pannes avec l'une et pas avec l'autre ?
Le futur de la contraception, ce sont (peut-être) des anticorps anti-spermatozoïdes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles