Les femmes gémissent plus au lit, mais pas forcément parce qu'elles prennent leur pied

Pexels

Dans l’imaginaire commun (enfin, surtout celui des hommes), plus une femme fait du bruit pendant l’acte sexuel, plus elle prend son pied. Beaucoup de gens pensent effectivement que les gémissements d’une femme durant le rapport sont une manière pour elle d’exprimer son plaisir à son partenaire (qui se trouvera, quant à lui, fort heureux de savoir qu’il fait du bon boulot). Certainement influencée par l’industrie des films pornographiques, dans lesquels les femmes réveillent tout le quartier à peine le pénis de leur partenaire a-t-il effleuré leurs vulves, cette idée ne serait, en réalité, pas totalement vraie.

D’après une étude britannique menée par des scientifiques de l'université de Central Lancashire et de Leeds, relayée par Cosmopolitan ce mercredi 5 octobre, d’autres raisons pousseraient les femmes à gémir au lit. Parmi les 71 femmes, âgées de 18 à 48 ans, qui ont été interrogées pour l’enquête, 87 % ont avoué qu'elles utilisaient consciemment les gémissements pour faire en sorte que leur partenaire se sente bien. 66 femmes ont même déclaré qu’elles faisaient ça pour que leur partenaire jouisse plus rapidement, notamment parce qu’elles ressentent de l’inconfort, de la fatigue ou de l’ennui. Étonnant ? Pas vraiment, finalement.

À titre de comparaison, les hommes sont beaucoup plus silencieux que les femmes durant un rapport sexuel. On aurait pu dire que c’est parce qu’ils se fichent, eux, éperdument que leur partenaire "se sente bien", mais on ne le fera pas. Selon Ronald (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

À New York, une juge se prononce en faveur d'une protection juridique pour les relations polyamoureuses
Le reverse catfishing : la revanche du naturel sur les applis de rencontre
À bas les clichés : la moitié des personnes âgées ont toujours des relations sexuelles
Prendre notre pied en prenant soin de notre santé ? Voici pourquoi les sextoys ont tout bon !
Sexo : voici quatre façons (parfois insoupçonnées) de se masturber sans les mains