Les femmes ménopausées seraient victimes de discriminations au travail (et c'est inquiétant)

C'est un sujet particulièrement tabou qui continue d'enfermer les femmes. La preuve, d'après une étude menée pour la Fondation des Femmes et MGEN par l'institut Kantar, 42 % des Françaises abordent peu le sujet de la ménopause (qui intervient entre 45 et 55 ans), et 39 % pas du tout. Un silence dont les répercussions se ressentent jusque dans la sphère professionnelle.

Au Royaume-Uni, une grande enquête réalisée par Fawcett Society pour Channel 4 auprès de 4 000 femmes ménopausées dresse un bilan préoccupant de la façon dont elles vivent ce bouleversement au travail. 80 % des sondées expliquent ainsi que leur entreprise n'a pas mis en place de soutien de base ni de politique d'absence, quand 41 % déclarent que cette phase incontournable y est traitée comme une blague par leurs collègues.

Les salariées déclarent être ignorées au bureau comme par les soignant·es, un tiers d'entre elles confiant qu'il leur a fallu plusieurs consultations chez le généraliste avant de recevoir un diagnostic de ménopause ou de périménopause. Un chiffre qui s'élève à 45 % pour les femmes noires ou issues de minorités, révèle le Guardian. Par ailleurs, 22 % des interrogées en situation de handicap ont quitté leur emploi en raison de leurs symptômes, contre 9 % des femmes non handicapées.

"Une misère inutile"

"Les femmes ménopausées vivent une misère inutile et c'est un scandale national", observe Jemima Olchawski, directrice générale de la Fawcett Society. "Pendant...

Lire la suite


À lire aussi

"H24", l'étourdissante série d'Arte sur les violences faites aux femmes
Pourquoi les femmes devraient (vraiment) arrêter d'être modestes au travail
Harcèlement sexuel au travail : une femme sur cinq en est victime

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles