Les femmes pourront-elle bientôt nager seins nus ou en burkini dans les piscines de Grenoble ?

Dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron le 29 avril dernier, le maire EELV Eric Piolle aborde les cinq sujets qu'il aimerait voir devenir une priorité lors du nouveau quinquennat. Parmi eux, la réforme des retraites, le climat, mais aussi la laïcité.

Le même jour, l'élu écolo avait affirmé au Dauphiné Libéré vouloir "veiller à ce qu'aucun règlement intérieur d'aucun équipement public ne constitue une injonction ou une discrimination" dans la ville qu'il dirige, alors qu'un nouveau règlement des piscines est à l'étude au sein du conseil municipal – et devrait être voté le 16 mai, lit-on dans Le Parisien. "La marque du patriarcat, c'est l'injonction à se couvrir ou à se découvrir."

Une déclaration que l'opposition a immédiatement interprétée comme une autorisation du burkini. Le président de la région, Laurent Wauquiez, menaçant même de "couper toute subvention à la ville de Grenoble". "Pas un centime des Auvergnats-Rhônalpins ne financera votre soumission à l'islamisme", a-t-il assuré.

Ce mardi 3 mai, le maire EELV s'est estimé "attristé" par ce qu'il décrit comme "une lepénisation et une zemmourisation du débat". Selon lui, le burkini est "un non-sujet puisqu'il n'y a pas de problème de laïcité à la piscine".

Une mesure qui permettrait aussi le topless

"Permettre à chacun·e de se rafraichir, vêtu·e ou dévêtu·e, sein couvert ou sein nu, dans le cadre de la loi, c'est la base du service public. C'est l'égalité, tout...

Lire la suite


À lire aussi

Les femmes autorisées à nager seins nus dans les piscines de Göttingen en Allemagne
Bientôt une loi contre les violences sexuelles faites aux femmes en Iran ?
Comment l'aviron aide les femmes à lutter contre le cancer du sein

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles