Les femmes pratiquent deux fois moins le topless à la plage qu’en 1984

·1 min de lecture

Selon une étude de l’Ifop, de moins en moins de femmes se mettent seins nus à la plage. Si certaines évoquent des raisons sanitaires, d’autres soulignent la crainte de se faire agresser.  

Symbole d’émancipation dans les années 80, les femmes sont de moins en moins nombreuses à faire tomber le haut du maillot de bain à la plage. Les chiffres sont édifiants : les Françaises sont 19% à pratiquer le topless, contre 34% en 2009 et 43% en 1984, selon une étude Ifop pour Xcams Media publiée aujourd’hui. Parmi celles qui arborent le monokini, la plupart (37%) le font en étant allongées sur le ventre. Elles sont seulement 28% à s'allonger sur le dos et 17% à se promener librement ainsi.  

Lire aussi >> Totem de l'été : histoire du maillot de bain

Pourquoi une telle chute libre dans les sondages ? La principale raison évoquée par les femmes est le risque lié à l’exposition au soleil sur la peau. Mais si on se concentre sur la tranche d’âge 18-24 ans, cette raison n’arrive qu’en septième position, loin derrière les questions de sécurité.  

« Regard concupiscent des hommes » 

Si les jeunes ne font pas de monokini, c’est en réalité parce qu’elles sont nombreuses (50%) à craindre une agression verbale, physique ou sexuelle. Elles ont aussi peur du « regard concupiscent des hommes » sur leur poitrine (48%). Cette génération, bien plus familière que leurs aînées au revenge porn et au cyberharcèlement, craignent qu’une photo de leurs seins circule ou soit diffusée sur les réseaux. D’un point de vue plus général, une femme sur deux confie avoir déjà été victime d’au moins une forme de harcèlement ou...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles