Les femmes tardent à consulter un psy et c'est un problème

Les états dépressifs et les troubles anxieux fréquemment associés sont autant de signes qui doivent être pris au sérieux. Et pour cela, une consultation auprès d'un·e professionnel·le de santé mentale (psychologue ou psychiatre) est essentielle. Seulement, nombreux·ses sont celles et ceux à ne pas vouloir ou à ne pas oser pousser la porte d'un cabinet adapté.

Chez les femmes, la proportion à attendre de longs mois avant de passer le pas de la prise en charge médicale grimpe même à la quasi majorité. Une étude menée par Myriad Genetics, une société de tests génétiques qui fournit des informations entre autres dans le domaine de la santé mentale, révèle ainsi que "2 femmes sur 3 souffrant de dépression ou d'anxiété déclarent avoir atteint ou être sur le point d'atteindre le point de rupture en ce qui concerne leur santé mentale".

Et parallèlement, 4 sur 10 n'ont pas encore consulté au moment de l'enquête. "Les femmes attendent plus d'un an, plus longtemps qu'elles ne le devraient, pour obtenir le traitement de santé mentale dont elles ont besoin", observe la professeure Rachel Earls, co-autrice du rapport.

"Contraintes de 'tenir le coup'"

La plupart des répondantes tendent à minimiser leur état, et par conséquent, la nécessité d'un travail en profondeur. Ainsi, 72 % d'entre elles estiment qu'elles ont "simplement besoin de faire une pause", lorsqu'elles se sentent surmenées. 60 % pensent qu'il s'agit "d'une phase" et qu'elles n'auraient pas...

Lire la suite


À lire aussi

Meghan Markle met en avant 15 femmes inspirantes dans le "Vogue UK"
Cheffe, humoriste, wonder women : ces femmes qui vont nous épater en 2020
"Recrutez une femme, faites des économies" : la pub pour sensibiliser aux inégalités salariales

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles