Fertilité masculine : des polluants chimiques font baisser la qualité du sperme

En France, environ un couple sur huit consulte en raison de difficultés à concevoir un enfant selon l'Inserm. Une récente étude hiérarchise pour la première fois les polluants du quotidien les plus nuisibles à la qualité du sperme humain.

Des chercheurs britanniques et danois ont publié cette étude jeudi 9 juin dans la revue Environment International. Menés par Andreas Kortenkamp et Hanne Frederiksen, les chercheurs ont récolté des échantillons d'urine auprès d'une centaine de volontaires masculins âgés entre 18 et 30 ans.

Les scientifiques ont constaté la présence importante de perturbateurs endocriniens, connus pour avoir une réactions sur les hormones. Ils ont ainsi hiérarchisé les substances selon l'intensité à laquelle elles dégradent la qualité du sperme.

Dans cette liste de perturbateurs, on retrouve à la première les plastiques : le bisphénol A, S, F présents dans les boîtes de conserves, les canettes, les biberons, mais aussi certains produits électriques, le vernis ou la peinture. Viennent ensuite les phtalates, utilisés pour assouplir les composés plastiques, dans les adhésifs, les ballons, les emballages de produits alimentaires et ménagers, mais aussi les cosmétiques ou les jouets. Dans cette liste sont également présents les dioxines polychlorées, présents dans l'alimentation. On retrouve aussi certains parabènes, présents dans certains cosmétiques. Arrive enfin le paracétamol, également perturbateur.

Selon les estimations des scientifiques, l'exposition des hommes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles