Rock en Seine : qui est Yungblud, le jeune rockeur qui déchaîne les passions ?

·4 min de lecture
English singer Yungblud poses on the red carpet as he arrives for the MTV Europe Music Awards at the Laszlo Papp Budapest Sports Arena in Budapest, Hungary on November 14, 2021. (Photo by Attila KISBENEDEK / AFP) (Photo by ATTILA KISBENEDEK/AFP via Getty Images)

La programmation de Rock en Seine continue de se dévoiler. Mardi 23 novembre 2021, les festivaliers ont appris une bonne nouvelle : Yungblud sera de la partie, pour se produire au côté de Stromae, Aurora ou encore des Arctic Monkeys. Le rockeur britannique cartonne auprès du jeune public et possède une véritable fanbase à travers le monde. Mais d'où vient son succès ?

À chaque génération ses stars fétiches, et la génération Z semble avoir fait son choix. Aux côtés des stars de la K-Pop, de Maneskin ou encore d'Harry Styles, le rockeur Yungblud fait partie des artistes aux fans prêts à parcourir des centaines de kilomètres pour le voir en concert et le rencontrer. Il a suffi que son nom soit annoncé à la programmation de la prochaine édition du festival Rock en Seine pour qu'un vent d'allégresse souffle sur les réseaux sociaux. Il faut dire que le chanteur a bien compris comment toucher le public avec des chansons aux thématiques très actuelles.

Vidéo. Yungblud annonce un court-métrage inspiré par sa chanson "Mars"

Un tout jeune artiste qui gagne à se faire connaître

Âgé de 24 ans, Yungblud (Dominic Harrison, de son vrai nom) a débarqué comme un ouragan sur la scène internationale. Originaire de Doncaster (Royaume-Uni), il débute sa carrière en 2017 avec un énorme succès : le titre I Love You, Will You Marry Me. Peu après, il sort son premier EP éponyme, et sa carrière est lancée. D'autant que l'artiste n'hésite pas à évoquer des sujets difficiles dans ses morceaux. Auteur-compositeur-interprète, il décide de consacrer l'un des premiers singles de son EP, Polygraph Eyes, aux violences et aux agressions sexuelles subies par les femmes. Dans une interview accordée à Harper's Bazaar, il affirme : "Il faut que les hommes en parlent aussi pour détruire cette mentalité selon laquelle les hommes ont des pulsions qu'ils ne peuvent pas contrôler".

En 2018, alors qu'il entame une relation amoureuse avec la chanteuse Hasley, il dévoile son tout premier album, 21st Century Liability, qui contient notamment un morceau enregistré pour la bande-originale de la série 13 Reasons Why sur Netflix. Le succès est toujours au rendez-vous, et Yungblud multiplie les concerts en Grande-Bretagne et en Europe, ainsi que les collaborations avec de grands noms de la musique : sa compagne Hasley, le batteur de Blink-182 Travis Barker, ou encore le groupe Bring Me The Horizon. Pour le chanteur, dont les inspirations oscillent entre Lady Gaga, David Bowie, Oasis et les Arctic Monkeys, c'est une vraie consécration.

Un artiste proche de son public

La carrière de Yungblud prend un vrai tournant pendant le premier confinement. Concerts à distance diffusés sur Internet, vidéos sur TikTok, appels en visio avec ses fans via les réseaux sociaux... Le chanteur fait tout pour garder le lien avec sa communauté, à défaut de pouvoir se produire sur scène et rencontrer son public. Une attitude qui paie puisqu'il ne cesse de gagner en popularité.

Vidéo. Yungblud : ses confidences sur le sexe, la drogue, l’alcohol et son genre afin de comprendre qui il est

Derrière son allure déjantée, Yungblud est un jeune homme qui se bat au quotidien. Il n'a jamais caché à son public souffrir d'hyperactivité, mais aussi de dépression et de pensées suicidaires depuis son adolescence. "C'est pour ça que je suis sur scène. J'ai besoin d'être en connexion avec les gens. Si je ne le fais pas, je meurs. Si je ne le fais pas, j'ai à nouveau envie de mettre un terme à ma vie. Je sais que c'est terrible d'avoir cette forme de co-dépendance, mais c'est comme ça", affirme-t-il à NME. Pansexuel et polyamoureux, l'artiste est l'un des portes-flambeaux de la communauté LGBTQIA+, et avec ses chansons qui touchent le public et son énergie folle, son succès est au final loin d'être surprenant.

A LIRE AUSSI

>> Yungblud annonce un court-métrage inspiré par sa chanson "Mars"

>> Yungblud se confie sur a santé mentale

>> Yungblud a experimenté avec le sexe, la drogue, l’alcool et son genre afin de comprendre qui il est

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles