Feu d’artifice à Cholet qui a coûté la vie à un enfant et à sa sœur : l’artificier reconnaît "un dysfonctionnement"

C'est un drame qui a choqué plus d'un Français. Le 14 juillet 2022, dans la commune de Cholet dans le Maine-et-Loire, un enfant âgé de sept ans et sa sœur de 24 ans sont décédés à la suite d'un "incident de tir". Comme l’a rapporté Ouest France, vendredi 15 juillet 2022, plusieurs projectiles sont tombés au milieu de groupe de personnes, placé à quelques dizaines de mètres du pas de tir. Une enquête pour homicide et blessures involontaires a ainsi été ouverte par le procureur de la République d'Angers. Nos confrères de La Dépêche rappellent dans un article du 16 juillet 2022, les déclarations du magistrat qui indique alors que le spectacle pyrotechnique a été organisé par une association, Cholet Évènements, qui travaille depuis des années avec la commune. Le procureur de la République d'Angers a ainsi rappelé qu'un "périmètre de sécurité et d'exclusion du public" a été fixé à "150 m" du pas de tir. "Il appartient ensuite à l'organisateur de faire respecter ce périmètre".

Mais selon les déclarations du magistrat, l'association en question a reconnu "qu'il y avait eu quelque chose d'anormal" mais elle n'a "pas nécessairement eu conscience tout de suite que quelque chose de grave venait de se passer". Interrogé par nos confrères de l'AFP, un témoin de la scène a déclaré avoir été avec "une centaine de personnes à 50 mètres du pas de tir" quand le drame s'est produit. "Un dispositif de mise à feu s'est peut-être couché au sol car nous avons vu un départ de feu sur le pas de tir, dix (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles