Fièvre du bébé : quand aller aux urgences ? Comment la faire baisser ?

![CDATA[Shutterstock]]

[sommaire elem='h2']

Le traitement systématique de la fièvre n’est plus une règle absolue : tout dépend du degré de tolérance de votre petit malade. S’il continue de jouer comme si de rien n’était, inutile de vous affoler. Son organisme est sans doute en train de combattre un méchant virus. Pas d'urgence pour consulter (sauf s'il a moins de 3 mois). Attendez au moins 24 h pour voir si la fièvre persiste avant d’appeler le pédiatre. En revanche, si votre enfant est abattu, qu’il transpire beaucoup ou refuse de s’alimenter, un médicament antipyrétique diminuera sa sensation d’inconfort… en attendant une visite conseillée chez le médecin. Car la fièvre a beau être un symptôme normal et fréquent, elle n’en est pas moins un signe annonciateur à ne pas négliger. Attention à bien respecter les doses et le délai entre les prises (généralement toutes les 6 heures) indiqués par votre médecin.

Après 3 mois en revanche, l’enfant peut être pris en charge par un pédiatre ou un médecin généraliste en cabinet. "Cela n’appelle pas nécessairement une consultation en urgence mais il faut observer les signes d’alerte de la fièvre. On donne d’abord une dose de doliprane et on surveille d’éventuels anomalies du "CCR" pour comportement, coloration et respiration", recommande la pédiatre.

  • : l’enfant est-il tonique, répond-t-il à son nom, quel est son état de conscience ?

  • Coloration : l’enfant est-il pâle, bleu, marbré ?

  • Respiration

Lire la suite sur Topsante.com

Poussée dentaire bébé : durée, symptômes, comment soulager ?
Contractions et grossesse : quand s'inquiéter ? comment les différencier ?
Mon enfant est-il hyperactif ? 9 signes à repérer
Des milliers d'enfants handicapés pas (ou insuffisamment) scolarisés à la rentrée
Polio, méningite, tétanos... Les sage-femmes peuvent désormais vacciner les enfants