Fibromyalgie : des scientifiques auraient découvert une nouvelle origine de la maladie

La fibromyalgie toucherait 1,5 à 2% de la population, selon l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm). Cette "forme de douleur chronique diffuse" a un impact majeur sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent. La fibromyalgie serait "d’origine multifactorielle", ce qui rend son diagnostic encore très difficile. Une équipe de chercheurs de la Sapienza, Université de Rome (Italie) a donc mené une méta-analyse afin d’essayer de lever le voile sur les causes de cette maladie.

Les résultats de leurs travaux ont été publiés le 3 mai dernier, dans la revue Diagnostics. Au total, ils ont combiné 360 articles et ainsi étudié les données de 903 patients atteints de fibromyalgie. Ils se sont notamment penchés sur le rôle des petites fibres du système nerveux sur l’apparition de la maladie.

"La prévalence estimée de l’atteinte des petites fibres somatiques […] était de 49%" indiquent les chercheurs. Les petites fibres autonomes, elles, étaient altérées à près de 45%. Cela signifie que des petites fibres du système nerveux endommagées pourraient potentiellement être à l’origine de la fibromyalgie.

"À ce jour, il n’existe pas de lésion organique ou de biomarqueur biologique qui permette d’objectiver un diagnostic de fibromyalgie" indique l’Inserm. Le diagnostic de la fibromyalgie repose donc essentiellement sur les symptômes décrits par les patients. Les manifestations les plus courantes de cette pathologie sont :

Bien souvent, la "condition physique" des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles