"Fiesta" et "cadavres de bouteilles" à l’Assemblée ? Les déclarations choc de Martine Wonner

·1 min de lecture

Nouvel acte dans l'affaire des dîners clandestins ? C'est en tous cas ce que sous-entend Martine Wonner, ancienne députée LREM, invitée dans Touche pas à mon poste le 14 avril 2021. Désormais députée Libertés et Territoires, celle dont les propos jugés conspirationnistes ont fait polémique dans le documentaire Hold Up en novembre 2020 n'a pas supporté de voir son dernier rassemblement fustigé par la scène politique. Dimanche 11 avril, à Quimperlé dans le Finistère, Martine Wonner était à l'origine d'un rassemblement de six-cent personnes dénonçant les mesures sanitaires... le tout sans masque. Interrogée sur les critiques reçues dans la foulée, la députée a contre-attaqué en évoquant des réunions clandestines à l'Assemblée nationale.

"Les mêmes qui souhaiteraient que je ne revienne pas à l'Assemblée ou qu'on m'interdise de venir à l'Assemblée nationale font quelques petites fiestas dans les bureaux et le lendemain, on trouve des cadavres de bouteilles", a-t-elle balancé sur le plateau de Touche pas à mon poste. Bouche bée, Cyril Hanouna a donc tenté d'en savoir plus sur la teneur de ces rendez-vous illégaux : "Ils ne sont peut-être pas plus de six ?", a-t-il demandé. Ce à quoi Martine Wonner a répondu : "Six à boire autant d'alcool ? C'est possible, je n'ai pas été vérifier, je n'ai pas compté mais dans tous les cas, ça m'étonne..." Des propos qui risquent d'irriter ses camarades politiques, déjà furieux contre la députée.

Et pour cause, dimanche 11 avril 2021, Martine Wonner a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite