"La maison de l’horreur" : la tante des enfants ligotés dévoile l'excuse que lui donnait leur mère

Capture d'écran TPMP

C’est une sombre affaire de maltraitance contre des enfants, qui a été révélée à la fin du mois d’août 2022, dans le Pas-de-Calais. En effet, après plusieurs années de calvaire vécues avec ses neufs frères et sœurs, dans son domicile à Noyelles-sous-Lens, Bryan a récemment décidé de dénoncer ses parents. Comme l’avait révélé l’AFP, le 4 septembre 2022, "le parquet a ensuite été averti le 30 août par un signalement de l’Aide sociale (ASE)". Les parents, dont le père est âgé de 44 ans et la mère, de 40 ans, sont alors soupçonnés de "soustraction par ascendant aux obligations légales et de violences sur mineur de 15 ans par ascendant, sans ITT". Comme l’avait indiqué le procureur de Béthune auprès de nos confrères, ce qui est reproché aux parents, "c’est surtout le manque d’hygiène total, et des carences éducatives graves soit le fait de ne pas s’être occupé de façon normale de ses enfants".

Après avoir alerté les services sociaux, Bryan a également pris le temps de raconter son histoire aux médias. Lundi 12 septembre 2022, il est ainsi revenu sur le plateau de TPMP, accompagné de son frère, Rudy, mais également de sa tante, Magalie, qui est la sœur de sa mère. Et cette dernière n’a pas hésité à apporter son témoignage auprès de Cyril Hanouna et son équipe. Si elle a expliqué s’être déjà rendue chez sa sœur, et avoir proposé à plusieurs reprises d’apporter son aide face au désordre du domicile, elle a également révélé que le couple avait des méthodes douteuses dans l’éducation de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite