Les filles du feu (France 2) : L'histoire vraie derrière la série sur les procès des sorcières du Pays Basque

1609, les trois sœurs Elissalde vivent libres au Pays basque. Jeannette, l'aînée, refuse depuis toujours de prendre la suite de leur mère en tant que guérisseuse de la région. Catherine gère un commerce maritime florissant qui attise la jalousie du seigneur D'Urtubie. Enfin Morguy, naïve et rêveuse, peine à trouver sa place. Leur monde menace de s'écrouler quand arrive le juge Pierre de Lancre, missionné par le roi pour chasser les sorcières du Pays basque...

À lire également

Magie noire, chantage, extorsion de fonds… Une enquête ouverte après le dépôt de plainte de Carla Moreau (Les Marseillais)

Au début du XVIIe siècle, alors que l’Inquisition espagnole lance un procès dit « des sorcières basques », qui s’achèvera par un autodafé devant 30 000 personnes et des exécutions, de l’autre côté des Pyrénées, un certain Pierre de Lancre est chargé par le roi Henri IV de « purger le pays de tous les sorciers et sorcières sous l’emprise des démons ». Là aussi, il y aura des morts… C’est cette histoire méconnue, oubliée, qui a inspiré Maïté Sonnet et Giulia Volli, les scénaristes de Filles du feu : « Il nous semblait qu’il y avait un contraste très fort, explique Maïté, entre une Europe renaissante, la réalité très sombre de ces chasses aux sorcières et l’acharnement exercé contre ces femmes. » Bruno Debrandt (Caïn) s’est glissé avec délectation dans le rôle du juge Pierre de Lancre : "J’ai beaucoup travaillé sur la silhouette du personnage : ce n’est pas Dark Vador ni Batman, mais il dégage quelque chose de très janséniste… d’où ce costume très sombre, très austère."

Les filles du feu, lundi 28 août à 21h10 sur France 2

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi