Les filles manquent-elles d’ambition ? Quand le genre façonne les carrières professionnelles

cottonbro studio

Confiance en soi, ambition, esprit d’entrepreneuriat… Tous·tes les adolescent·es ne sont pas doté·es de la même manière. Dans son étude, menée en partenariat avec la Delta business school, l’Ifop a tenté de savoir s’il s’agissait, ou non, de différences explicables par le genre. Longtemps associée aux carrières professionnelles masculines, l’ambition était à l’inverse mal perçue lorsqu’elle était affirmée chez les femmes.

Pour mener à bien son enquête, l’institut de sondage a obtenu les réponses d'un millier de jeunes représentatif·ves de la population lycéenne âgée de 15 ans et plus. Selon les chiffres mis en avant par le sondage, l’ambition apparaît comme "de moins en moins genrée". Au niveau personnel, les lycéennes sont 82 % à déclarer être ambitieuses contre 87 % des lycéens, soit une différence mineure. Par ailleurs, ils et elles sont 68 % à estimer que les hommes et les femmes ont autant d’ambition les un·es que les autres. En revanche, lorsqu'il s'agit de confiance en soi, la différence est plus nette. Les lycéens sont 87 % avoir confiance en eux, alors qu'elles ne sont que 64 % à pouvoir en dire autant.

Quand les lycéen·nes sont interrogé·es sur leurs perspectives de carrière, les objectifs diffèrent légèrement. Si l’ordre des priorités reste le même, peu importe le genre, pour les éléments "faire un métier qu’on aime", "avoir du sens", et "être respecté·e", les filles arrivent en tête, alors que pour "être un·e leader", "avoir du pouvoir" ou "gagner beaucoup d’argent", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

États-Unis : les élues de la Chambre des représentants du Missouri désormais obligées de se couvrir davantage
Ce secteur professionnel est le plus touché par le harcèlement, selon une étude
Voici pourquoi les femmes sont plus pénalisées que les hommes en période de télétravail
Bientôt une peine d'inéligibilité renforcée pour les élus condamnés pour violences conjugales ou intrafamiliales ?
Pourquoi cette réforme des retraites "plus juste" pour les femmes est insuffisante pour lutter contre les inégalités ?