Elle a filmé sa charge mentale : le résultat est édifiant

Même à la maison, les femmes et les hommes ne sont pas égaux. Si la répartition des tâches domestiques progresse lentement, elle reste une charge, notamment mentale, pour les femmes. Selon un sondage publié le 7 avril et réalisé par l'Ifop pour Consolab, plus de la moitié des Françaises (57%) estiment en faire plus à la maison que leur partenaire. C'est le cas de Manon, une jeune Française, qui a décidé de le montrer à son partenaire Thomas.

Ensemble depuis plus de deux ans et demi, le couple a emménagé sous le même toit en mai 2021. Mais depuis, Manon a vu sa charge mentale s'alourdir. Inconsciemment, Thomas la laisse faire la majeure partie des corvées ménagères. "Ce qui nous embêtait le plus, ce n'était pas le fait de ne pas le faire, mais le fait de ne pas y penser. Quand elle me disait : 'Il y a une machine à étendre', je le faisais, mais je n'y pensais pas, explique le jeune homme de 23 ans au HuffPost. C'était un réflexe que je n'avais pas."

C'est en regardant un TikTok sur la charge mentale que l'étudiante en communication digitale a un déclic. Sur le même réseau social, elle décide de réaliser ce qu'elle appelle "une mission charge mentale" où pendant deux semaines, elle filme toutes les tâches ménagères qu'elle réalise en les comparant avec celles faites par Thomas.

À la fin des 14 jours, elle lui dévoile l'ensemble des vidéos, afin qu'il réalise la charge mentale qu'elle porte.

Une prise de conscience

Durant la mission,...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi le télétravail alourdit la charge mentale des femmes pendant le confinement
"Je suis la charge", le court qui se moque de l'inégalité du partage des tâches
Au fait, c'est quoi la charge mentale maternelle ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles