Le film préféré (et le meilleur) de Brad Pitt a été son plus gros flop

Le film préféré (et le meilleur) de Brad Pitt a été son plus gros flop -
Le film préféré (et le meilleur) de Brad Pitt a été son plus gros flop -

La filmographie de Brad Pitt est impressionnante. Mais l'acteur a une préférence pour l'un de ses rôles. Et cet excellent long-métrage n'a malheureusement pas rencontré le succès qu'il méritait.

Un excellent film ne rapporte pas toujours ce qu'il mérite au box-office, mais (du moins pour les cinéphiles), ce n'est pas le plus important. Il en va de même pour les personnes impliquées dans un projet cinématographique, même si, bien sûr, un bon résultat au box-office est toujours préférable pour rentabiliser la production. Et le film préféré de Brad Pitt en est le parfait exemple.

L'acteur, qui sera à l'affiche du flamboyant Babylon le 18 janvier prochain en salle, s'est distingué grâce à une superbe filmographie très éclectique. Mais ce qu'il considère comme le meilleur film de sa carrière est aussi le plus gros flop au box-office dans lequel il a joué.

"Mon film préféré est celui qui a le plus mal fonctionné de tout ce que j'ai fait : L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford", avait-il ainsi déclaré dans une interview accordée à GQ Style en 2017. Certes, il n'avait pas encore joué dans le superbe film qui lui a valu l'Oscar, Once Upon A Time In Hollywood de Tarantino, mais pas sûr que ce jugement ait beaucoup évolué, avance le site Adorocinema.

Réalisé par Andrew Dominik, qui a également signé le controversé Blonde diffusé sur Netflix, dans lequel Ana de Armas interprète Marilyn Monroe, L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford est un magnifique western crépusculaire sorti en 2007. Incarné par Brad Pitt dans ses derniers jours de vie, nous retrouvons le flingueur...

Lire la suite


À lire aussi

Ce qu'Ashley Tisdale ("High School Musical"), atteinte d'alopécie, veut que vous sachiez
Cette série flippante cartonne sur Netflix dans le monde entier
La footballeuse Sara Björk Gunnarsdottir discriminée par l'OL pendant sa grossesse ?