Les films de Cannes disponibles en VOD

Françoise Delbecq

Les plateformes et les chaine rivalisent pour nous faire vivre Cannes sans Cannes et plus particulièrement Orange qui propose une programmation Cannes au féminin. Orange is the new Cannes ?

Apprendre que le festival de Cannes n’aurait pas lieu cette année, nous a tous bouleversés. Nos repères culturels partant à volo, comme si Noël et le Nouvel An étaient à jamais rayés du calendrier. C’est une évidence, le tapis rouge déroulé sur les marches du Grand Théâtre Lumière et foulé par les stars du grand écran, fait partie intégrante de notre imaginaire collectif. Monter les marches de Cannes est synonyme de gimmick de l’été qui arrive. Mais en 2020, rien ne va plus. On est triste et en manque de notre boîte de Pandore récurrente qui a d’habitude l’art de nous offrir les pépites cinématographiques qui vont nous enthousiasmer, nous faire peur ou pleurer pour les mois à venir. Pas de Cannes en direct mais sur le petit écran, une foison de films qui ont fait les belles heures du festival et contribué à créer son histoire. La télé refait son Cannes, elle nous donne l’illusion d’y être, emplissant ainsi notre esprit de nostalgie. Ce retour aux sources se révèle passionnant et peut être mettre en évidence des disparités, voire des incohérences. France Télévision diffuse une vingtaine de films issus de la Quinzaine des réalisateurs  (« La moustache », « Ma vie de courgette »…). Et que Arte en profite pour programmer des films européens vus à Cannes que la chaîne a co-produits (« The Square » Palme d’Or, 2018, « Paranoïd Park » 2007…) et des documentaires consacrés à ces films ou au festival. 

Mais...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi