Fin de l’abondance: serions-nous amenés à remplacer notre viande par les insectes ?

La consommation de viande, par l'élevage que l'on doit faire, est très polluante. Pour réduire leur empreinte environnementale, certains arrêtent complètement la viande. Pour d'autres, cette solution radicale et parfois contraignante demande trop de sacrifices. Pour réduire votre impact écologique sans tirer définitivement un trait sur le goût de la viande, que diriez-vous de manger... des insectes ?

Lorsque l'on devient flexitarien, le goût de la viande peut parfois manquer. On se tourne vers les alternatives de plus en plus nombreuses mais, parfois, les steaks végétaux que l'on trouve dans les rayons des supermarchés n'ont pas vraiment le goût de viande. Cette différence gustative peut être un frein pour ceux qui tentent de réduire leur consommation de viande. Un problème qui pourrait être résolu grâce à la récente découverte de ces chercheurs. Ca a le goût de la viande rouge, la texture de la viande rouge, les nutriments de la viande rouge... mais pas son empreinte carbone. Ca, ce sont des vers. Lorsqu'on avait révélé que certaines grandes marques vous faisaient manger des insectes quotidiennement, certains étaient dégoûtés. Pourtant, l'idée d'en manger séduit de plus en plus pour des raisons écologiques et économiques.

Le goût et les nutriments de la viande rouge... sans l'empreinte environnementale

Sortez votre boîte d'appâts de pêche et de nourriture pour poissons, vous allez bientôt en avoir besoin... en cuisine. Vous buvez déjà des traces de mouches et...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

La fin des steaks et autres saucisses pour les vegans ?
La vraie fin de l'abondance c'est notre tartiflette de l'hiver qui est mise en danger
Et vous, quel consommateur de viande êtes-vous ?