Fin du port du masque : ces transports qui ne sont pas concernés

Le masque dans les transports, c’est bientôt fini ! À la sortie du dernier conseil des ministres, ce mercredi 11 mai, le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a annoncé la levée du masque dans l'"ensemble des transports en commun". Cette mesure avait déjà été levée au mois de février dans les espaces publics ainsi que les lieux clos, notamment dans les restaurants, les musées ou encore les supermarchés. Le masque restait obligatoire dans les bus, métros, tramways, avion et trains. Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, il sera bientôt possible de sourire sans masque partout, y compris dans les transports en commun. Mais tous les transports sont-ils vraiment concernés par cette nouvelle mesure ? On vous explique.

Suite à l’annonce d’Olivier Véran, l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a annoncé la levée à compter de lundi de l'obligation de porter un masque dans les aéroports et à bord des avions dans l'Union européenne. Malgré cette décision, certains pays comme l’Allemagne ont indiqué n’avoir aucune intention de supprimer l'obligation du port du masque à bord de leurs avions. "Elle reste en place pour tous les vols intérieurs ainsi que pour les vols qui décollent et atterrissent en Allemagne", a précisé le porte-parole du ministère allemand de la Santé dans un communiqué.

À compter du lundi 16 mai, les règles pourront donc varier d’un pays à l’autre, d’une compagnie à l’autre et cela même au sein de l’Union européenne. Mieux vaut (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles