Finale des Dicos d’Or : les «cracks» de l’orthographe s’affrontent

Lors de la finale de la deuxième édition des Dicos d'Or, 70 élèves, de la sixième à la seconde, s’affronteront par équipe de sept. Ils devront retenir l'orthographe exacte d'une liste de 150 mots élaborée par une communauté de 90 professeurs. Parmi ces mots : stratagème, cynisme, ambiancer, piorner ou bien divulgâcher.

>> À ÉCOUTER -L'orthographe, est-ce si important ?

Objectif : enrichir la langue

Les règles sont simples, explique Charles-Henry de La Londe, président de la Fondation Voltaire, au micro d'Europe 1 : "Un point pour une bonne appellation, un point pour une bonne définition et chaque équipe est chronométrée. Si les équipes sont à égalité, c'est le temps qui les départagera." Avec des participants qui joueront en multiplex depuis l'Ardèche, l'Indre-et-Loire, le Maroc ou Madagascar, c'est donc toute la francophonie qui est concernée.

Pour le président, l'ambition du concours est de "faire découvrir de nouveaux mots pour enrichir son vocabulaire. Quand on a les mots pour le dire, c'est une forme de pouvoir". Et de souligner que "plus le vocabulaire est riche, plus on est capable de nuance, de précision, de convaincre. Une quête de (re)connaissance donc, plutôt que du gain, avec une récompense de 1.000 euros versée aux équipes gagnante, soit 142 euros par tête. Une somme obligatoirement investie... dans une sortie culturelle.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles