Fleurs de Bach pour mincir : nos conseils pour bien les utiliser

Fleurs de Bach : d'où viennent-elles ?

Les fleurs de Bach, aussi appelées "essences florales du Dr Bach", doivent leur nom à leur créateur, le Dr Edward Bach. Fervent partisan de l'homéopathie, il mit au point ses propres remèdes naturels à partir d'infusion de différentes fleurs diluées dans de l'alcool au cours des années 1930. Au total, il a créé 38 essences florales distinctes, toutes numérotées par ordre alphabétique à partir des noms anglais des fleurs, auxquelles il faut ajouter le célèbre "Rescue", un remède d'urgence composé de 5 élixirs floraux, utilisé pour apaiser rapidement le stress et l'anxiété.

Comment les fleurs de Bach peuvent-elles nous aider à mincir ?

Les fleurs de Bach sont uniquement utilisées pour corriger les troubles émotionnels : il n'est donc pas question de propriétés drainantes ou brûle-graisses avec elles. Quel intérêt de les utiliser pour perdre du poids alors ? C'est simple : très souvent, la prise de poids est liée à des émotions qui nous poussent à manger plus que nécessaire ou nous freinent dans nos tentatives de perdre quelques kilos. On peut notamment citer le stress, qui est une cause de surpoids reconnue, ou encore la déprime, qui nous pousse à nous consoler à grand renfort de barres de chocolat et autres douceurs… Sans parler du manque de confiance en nous, qui ne nous aide pas du tout à atteindre nos objectifs minceur… En corrigeant ces troubles émotionnels, les fleurs de Bach peuvent vraiment être d'une aide précieuse pour perdre du poids. À condition de savoir lesquelles utiliser.

Fleurs de Bach pour perdre du poids : je les choisis en fonction de mon profilJ'ai des fringales et des envies incontrôlables de grignoter : ce genre de pulsions alimentaires est généralement lié à une peur précise, qui ronge sournoisement de l'intérieur (ex. : peur de ne pas réussir au travail). Le mieux est alors de miser sur la fleur de Bach Mimulus (ou "mimule", fleur de Bach numéro 20) : c'est elle qui apaise le mieux les peurs bien définies. La

(...) Cliquez ici pour voir la suite