Florent Pagny : comment il a surmonté le syndrome du nid vide au départ de ses enfants

·1 min de lecture

Une étape difficile dans la vie d'un parent. Si Florent Pagny est toujours en vadrouille entre Paris, les États-Unis et la Patagonie pour les tournages éprouvants de The Voice et l'enregistrement de son nouvel album, il reste cependant un papa disponible pour ses deux enfants. D'ailleurs, il n'hésite pas à immortaliser des moments de complicité avec eux comme on peut le voir sur son compte Instagram. Interrogé par Nikos Aliagas dans les colonnes de Gala le 6 mai 2021, celui qui partage sa vie avec Azucena Caamano depuis maintenant vingt-huit ans a évoqué l'épreuve difficile du départ de sa fille Ael, et son fils Inca, du cocon familial. Un "syndrome du nid vide" qui l'a beaucoup marqué...

Après avoir vu ses enfants évoluer et grandir dans son foyer pendant plus de vingt ans, Florent Pagny s'est finalement retrouvé seul avec son épouse en 2015. "Ael est partie à seize ans pour l’internat et Inca à dix-huit ans. D’ailleurs, quand ils ont quitté le cocon, on a voyagé pendant un mois. Avec Azucena, nous avions un programme très précis, très rythmé pour ne plus penser au nid vide, à leurs chambres inoccupées. C’était très difficile. Triste quoi !", a-t-il confié à Nikos Aliagas, lui aussi papa de deux enfants. Cependant, Florent Pagny est parvenu à trouver un nouvel équilibre : "Très vite, ils sont revenus nous voir avec leurs petits-amis respectifs. Ils ont aujourd’hui vingt-deux et vingt-cinq ans. Ce ne sont plus des enfants, mais des adultes."

Pour le plus grand plaisir du chanteur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles