Flush : causes, symptômes, traitement de cet érythème transitoire

Dans certains cas, le flush peut être associé à certaines affections de la peau, comme la rosacée. Par ailleurs, d’autres facteurs peuvent le provoquer, comme des maladies ou des périodes de changements hormonaux. Découvrez dans cet article la définition et tous les symptômes du flush, ainsi que les traitements existants.

Le flush est une réaction cutanée provoquée par des émotions telles que la gêne et la honte. Le rouge monte aux joues quand une personne les ressent. Les rougeurs apparaissent sur l’ensemble du visage : joues, nez, menton, voire le cou dans certains cas. Elles durent quelques instants seulement. Selon Avène, quatre millions de personnes connaissent le flush en France. Cela est en effet une réaction commune de la peau. Dans le langage médical, les flushs sont appelés « bouffées vasomotrices », car les rougissements sont causés par la dilatation des vaisseaux sanguins cutanés. La quantité de sang affluant vers la peau augmente et la peau rougit. Le flush est généralement bénin. Si les flushs deviennent fréquents ou que des rougeurs s’installent de façon permanente, vous êtes peut-être atteint de rosacée. Cette affection de la peau est souvent déclenchée par un facteur environnemental. Votre peau très sensible laissera alors les rougeurs s’installer. La rosacée est une maladie cutanée chronique, qui au premier degré provoque des rougeurs récurrentes (érythrose), puis au second degré l’apparition de vaisseaux sanguins sur le visage (couperose).

Le flush provoque l’apparition (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles