Le foie, le nouvel intestin ?

Marie-Christine Deprund

Depuis peu, les chercheurs ont mis en évidence le rôle crucial du foie sur notre santé. Or, cet organe étouffe, et c'est bien notre mode de vie qui est en cause. Bref, il serait temps de s'en préoccuper. Le foie, le nouvel intestin ?

Que savons-nous du foie ? Presque rien… Et pourtant, c'est le plus gros organe de notre corps puisqu'il pèse environ 2,5 kilos. Il est formé du même tissu embryonnaire que les intestins mais il n'est pas innervé, ce qui explique qu'il ne fait jamais mal, et ne subit encore moins de « crise », comme on a tendance à le croire. Autre particularité : c'est le seul organe qui repousse !

Le chef des armées                

Son rôle est celui d'une véritable usine chimique et énergétique – on le nomme d'ailleurs « chef des armées » en médecine chinoise. Traversé chaque jour par 2 000 litres de sang (soit 10 % du volume global circulant dans notre corps), « il reçoit les bons aliments mais aussi l'alcool, les mauvaises graisses, le sucre, les médicaments, le tabac, les drogues, la pilule... », explique Gisèle Talhouët, naturopathe (naturopathie-et-dietetique.com). Sur son lobe droit se trouve la vésicule biliaire qui sécrète lors des repas des enzymes ciblées utiles à la digestion. Ainsi, entre 500 et 1 000 millilitres de bile sont produits chaque jour, prêts à transformer les grosses molécules de lipides en petites fractions absorbables par l'organisme. La bile sélectionne aussi les déchets comme les pesticides ou les perturbateurs endocriniens apportés par la « malbouffe ». Enfin, le foie extrait et stocke les vitamines des aliments (A,D,E,K) et le fer indispensables à l'immunité. C'est aussi lui qui synthétise 75 % du cholestérol...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi